Séminaires 2012-2013

Bloc A : séminaire intégrateur 

HAR7001-7002 Problématiques actuelles en histoire de l’art I

PROFESSEURE : Nicole Dubreuil, Université de Montréal
Le séminaire se donnera à toutes les deux semaines
Mardi 13h-16h au C-2117, Pavillon 3150 Jean-Brillant, UdeM
Début du séminaire : 9 octobre 2012

La formule retenue pour ce séminaire en 2012-2013 adopte, comme en 2011-2012, la perspective du séminaire de thèse proprement dit. La recherche doctorale dans laquelle se trouvent engagé(e)s les étudiant(e)s passe au premier plan et toute la conceptualisation méthodologique et historiographique venant s’y insérer se développera dans cette optique.

La réflexion, dans ses grandes lignes, tentera d’amener la démarche des étudiant(e)s à un degré supérieur de cohérence intellectuelle et de lucidité critique. Parmi les questions à approfondir : l’établissement du corpus, ses défis et ses enjeux ; l’équilibre entre l’archive et la théorie ; les états de la question et l’énonciation d’un positionnement original. Des considérations sur les aspects professionnels de la formation à la recherche avancée (par exemple sur la communication scientifique écrite et orale) seront au programme.

À partir des problématiques les plus récurrentes dans les projets de recherche du groupe, des grandes questions concernant les enjeux actuels de la discipline seront identifiées et quelques séances spécialisées seront organisées, autour de lectures pertinentes, par des professeurs ayant développé une expertise sur ces questions (classes de maîtres). D’autres invités (des professeurs et des étudiant(e)s en fin de parcours ou postdoctorant(e)s) témoigneront de leur expérience doctorale et de sa signification pour la poursuite de la carrière.

Note : Ce séminaire n’empiète en rien sur les rapports privilégiés que les doctorant(e)s entretiennent avec leurs directeur(trice)s de recherche. Il fournit un cadre intellectuel général, une stimulation au démarrage de la thèse et une tribune d’échange qui complète la direction en tant que telle.

Bloc B : séminaires de recherche

Automne 2012

HAR912H Représentations, identités et normativités

PROFESSEURE : Thérèse St-Gelais, UQAM
Jeudi 14h-17h au J-R535, Pavillon Judith-Jasmin, UQAM

Depuis la parution du texte de Kimberle Crenshaw¹, cette juriste africaine-américaine qui a conçu et théorisé l’intersectionnalité – laquelle réfléchit « sur la position hégémonique que l’on occupe soi-même² » –, nombreuses sont les interrogations sur la construction identitaire et ses enjeux au plan social et culturel. Aussi, depuis que la pensée féministe s’est associée à diverses revendications, et qu’elle a profité de différents croisements générant un réseau d’allié.e.s qui veille à ce que l’avancement des connaissances bénéficie d’expériences partagées mais aussi singulières, la nécessité politique de l’affirmation « des sujets » s’est avérée incontestable. À partir de textes fondateurs qui ont réfléchi sur la notion d’identité, les normes qui la régissent, et les multiples problématiques qui s’y rattachent (marginalité, altérisation, intersectionnalité, dérèglement des normes et du savoir, etc.), à partir également de textes actuels qui proposent de nouvelles analyses, le séminaire tentera de faire un bilan des principales propositions théoriques et esthétiques, de même que des recherches en cours sur les identités (de nation), politiques, culturelles, sexuelles, de genre ou de désir. Il s’agira de se pencher sur ces artistes et ces œuvres qui visent une affirmation ou une contestation identitaire ou font voir comme possible un renversement dans la structure de ces constructions. De manière générale, l’analyse de textes constituera l’exercice premier du séminaire. Une présentation d’œuvres corroborant les recherches et problématiques ciblées sera toutefois faite en début de parcours de sorte à constituer une banque d’images source nous permettant d’appuyer nos propos.

¹ « Demarginalizing The Intersection of Race and Sex: a Black Feminist Critique of Antidiscrimination Doctrine, Feminist Theory and Antiracist Practice » (Univ. of Chicago Legal Forum, 1989 : 139-167).
² Elsa Dorlin, Sexe, race, classe, pour une épistémologie de la domination, Paris, Presses Universitaires de France, 2009, p. 134.

HAR7005 L’histoire de l’art et la globalisation

PROFESSEUR : Todd Porterfield, Université de Montréal
Lundi 13h-16h, local à déterminer

Ce séminaire a l'objectif d'appréhender le sens et l'importance de la globalisation pour l’histoire de l'art. Est-ce un renouvèlement du discours universaliste du modernisme ? une arme de l'hégémonie occidentale/capitaliste/états-unienne ? ou un outil à mettre en panne définitive la machine « histoire de l'art » qui, depuis le 19ème siècle a servi à fabriquer des nationalismes ? Michael Holly a exhorté que c'est aussi essentiel et incontournable qu'a été l'électricité autour de 1900, et que l'on pourrait ignorer mais on vit quand même dedans. On va mesurer la distinction entre globalisation et mondialisation, voir son rapport aux études postcoloniales et saisir l'impact sur la discipline dans, par exemple, l'essor des études en art contemporain et aussi en la première modernité (le « Early Modern »). On va surtout débattre les opportunités et les dangers à la discipline et ses institutions.

Hiver 2013

ARTH804 - Readings in Continental Aesthetics

PROFESSEURE : Dr. Kristina Huneault, Concordia University
Vendredi de 13h-16h, local à déterminer

Contemporary writing about art often assumes familiarity with a broad range of philosophers, but art history students have comparatively few opportunities to encounter such texts first-hand. This reading-based course will explore a broad spectrum of writings by major figures in continental aesthetics, from Kant to Deleuze, with a particular emphasis on the twentieth century.  The aim is to develop a familiarity with philosophers who have been particularly influential on our understanding of modern art and experience. Following the lead of Clive Cazeaux in the *Continental Aesthetics Reader* (the course text), the class engages less with questions about the nature of art and beauty than with issues about the relations between ‘subjective experience and the condition of belonging to the world’ (Cazeaux, xvi). Student presentations will contribute to the development of an introductory context for each reading.

By participating in this course, you will have the opportunity to:

- Gain a broad-ranging frame of reference for the philosophical
  underpinnings of contemporary art writing.
- Encounter philosophical texts first-hand, rather than through secondary
  explanations.
- Develop techniques of close reading.
- Gain experience positioning your own voice in relation to theory.

HAR8001 Théories et usages de l’image au Moyen Âge

PROFESSEUR : Didier Méhu, Université Laval
Vendredi après-midi, local à déterminer, horaire à préciser

Le séminaire propose une analyse des textes produits par les clercs depuis le début du christianisme institutionnel au IVe siècle jusqu’à l’iconoclasme protestant des XVe-XVIe siècles. Il s’agira de comprendre comment progressivement le christianisme a intégré les représentations visuelles comme un moyen toléré, puis légitime avant d’être valorisé en tant que tel pour comprendre, imaginer et accéder à l’invisible et au spirituel. Le séminaire portera une attention particulière à la période comprise entre la fin du VIIIe siècle (période qui connaît à la fois l’iconoclasme à Byzance et la valorisation de l’image dans l’Église occidentale) et la fin du XVe siècle, période de triomphe de l’image performante, agissante et incarnée avant d’être totalement retournée, et désincarnée, par la Réforme. Nous porterons une attention aux textes produits sur l’image et à leurs sources, en particulier la philosophie néoplatonicienne qui permet de soutenir la nécessité des images du fait de l’impossibilité humaine d’accéder directement à la vérité. Le séminaire accordera aussi une place importante à la production des images, à leur performativité et à leurs réceptions au fil de l’évolution de la réflexion théorique sur l’image.

Réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP) (Université Laval)